Heaven and Hell de Kanye West et la Divine Comédie de Dante

La sortie du clip de Heaven and Hell de Kanye West le 10 janvier a fait son effet, grâce à son intensité et son originalité formelle, mais surtout parce que les fans étaient poussés à s’interroger sur ses sources. La tâche de retrouver les modèles formels d’un clip si référencé n’est pas la plus difficile ; toute la question est d’identifier les intentions qui motivent le choix de sources anciennes, potentiellement très étrangères au public du rappeur. Nous allons donc nous acquitter de ce travail étrange. Voyons ce que les sources anciennes peuvent nous apprendre sur Kanye West.

Heaven and Hell est un morceau court et dense, qui aborde le thème de la lutte contre le mal de façon particulièrement épique. D’un point de vue purement commercial, choisir ce morceau pour la publicité des hoodies Gap x Yeezy est assez particulier – gageons qu’il s’agissait plutôt de jouer sur sa concision (morceau court, propos simple). Dans la première partie du clip, des passants inquiétants circulent en bas des escaliers de la rue de Crimée à Paris, vêtus de ces fameux hoodies noirs, austères, capuches relevées sur des visages masqués de noir. Un plan que les parisiens trouveront cocasse, dans lequel la signalétique d’un abribus de la RATP indique que nous sommes à la station « Inferno », permet d’éviter toute ambiguïté sur ce que nous sommes en train d’observer. L’enfer selon Kanye West ressemble à un quartier pauvre la nuit, avec son lot de misères : errance, drogue, silence. Les personnages y évoluent comme des ombres, des âmes quasiment sans corps.

Un habile effet de cadrage et un éclairage en clair obscur très graphique permettent rapidement de distinguer, parmi toutes ces âmes anonymes qui errent dans le ventre de la terre, un personnage s’échappant en courant vers le haut des escaliers. Il s’agit de deux plans très courts, qui marquent pourtant de façon très efficace un changement de narration, en même temps que le rappeur annonce : « new level the game now« , ce mot « level » étant ensuite repris régulièrement dans les paroles. Un second thème biblique est introduit, celui de l’échelle de Jacob. Dans le livre de la Genèse, le personnage de Jacob, protégé de Dieu, rêve d’une échelle entre la terre et le ciel, parcourue par des anges qui montent et qui descendent. Les chrétiens interprètent ce passage comme une métaphore de Jésus, pont entre le divin et l’humain, mais aussi, à l’époque médiévale, comme une image des difficultés à surmonter pour atteindre la sainteté et le paradis. Le commentaire le plus éloquent de ce passage se trouve dans l’encyclopédie médiévale Hortus Deliciarum, écrite et illustrée par l’abbesse Herrade de Landsberg au XIIe siècle : chacun tente de gravir l’échelle qui mène au paradis, mais les démons trouvent toujours le péché qui nous fera trébucher. De ce point de vue, le thème de l’échelle à gravir est d’ailleurs commun aux pensées chrétiennes, soufies et taoistes.

Nous comprenons donc que le personnage qui a entrepris cette ascension est Kanye West lui-même, d’autant qu’on le retrouve dans un cadre nouveau, ô combien fabuleux. Le rappeur se tient debout sur un nuage, devant une trouée de lumière entourée d’âmes flottant en cercles concentriques, toujours encapuchonnées. C’est cette scène particulièrement marquante visuellement qui a engendré le plus de commentaires, chacun des angles de vue étant explicitement inspiré de gravures de l’artiste romantique Gustave Doré, illustrant la Divine Comédie de Dante (1861-1868). Ce qu’on cite moins, c’est la source de Dante en elle-même, qui a engendré de nombreuses traduction visuelles. Dans la Divine Comédie, Dante gravit les cercles du paradis après avoir exploré ceux de l’Enfer ; de la même manière que s’il tentait l’ascension de l’échelle de Jacob, des épreuves l’attendent au cours de sa progression. Arrivé au neuvième cercle, il assiste au triomphe des anges, qui dansent « comme des cercles de feu » autour d’une lumière aveuglante. Si l’on observe d’autres illustrations de ce passage, on voit à quel point la référence est intentionnelle dans la vidéo de Kanye West : le rappeur met ainsi en scène de façon particulièrement littéraire son ascension vers le divin, tout en faisant allusion aux difficultés qu’il doit surmonter pendant sa transfiguration.

Devil, lay down, Devil, lay down

This that level, make devils pray now

Un nouvel effet de montage change encore brusquement la direction du clip : une troisième et dernière séquence nous montre des plans fixes, plusieurs détails d’une scène immobile et plongée dans un violent clair obscur, comme sous un flash. L’ensemble, dévoilé en conclusion avec le logo de Gap x Yeezy, est fortement inspiré d’une lithographie de John Martin, La Chute de Babylone (1835), qui montre la ville à la tour maudite frappée par la foudre et ravagée par une guerre civile. Ce modèle apocalyptique ajoute un niveau de sens au propos mystique du clip : Babylone, c’est pour les juifs comme les chrétiens le modèle de l’oppression du progrès ; c’est, dans le reggae puis le hip hop, l’ennemi suprême, l’institution occidentale esclavagiste, technocratique et répressive. La tour de Babel apparaît également dans la Divine Comédie, dans le chapitre sur le Purgatoire, ce lieu d’attente entre le ciel et l’enfer. C’est le lieu le plus humain du voyage du poète. Il ressemble à une montagne, dont les étages en degrés ressemblent à ceux de la tour maudite. Ce que Dante décrit dans ce passage, c’est un choix déchirant entre les souvenirs de la vie terrestre et la voie divine : pour atteindre le paradis, il faut oublier le passé ; la tour de Babel, image du péché d’orgueil des hommes sans Dieu, doit être combattue, mais surtout rasée, purgée, purifiée. Ceux qui ne seront jamais choisis pour aller au paradis semblent y être forcés à rester dans un état de lutte éternel, sans repos, une sorte de tourmente terrestre perpétuelle.

Pray for new life, pray for new breath

Hey, Lord, make sure it’s safe for who’s left 

On voit ici d’où vient le sample choisi pour cette chanson : Heaven and Hell is on Earth (du 20th Century Steel Band, 1975) donne au récit d’épiphanie du morceau un ancrage autobiographique, mais aussi un caractère de commentaire historico-politique. Si pour Kanye West le paradis et l’enfer sont sur terre, qui est en enfer, au paradis, et comment mener la lutte au purgatoire ? Un arrière-goût des dogmes des born again christians, dont il se réclame parfois, est perceptible : retourné à la pureté originelle, le rappeur a traversé les pires péchés et nous montre la vision qu’il a désormais de l’humanité, depuis son apothéose. Voilà plusieurs années que le rappeur combat férocement l’idée afro-américaine de ‘culture‘ qu’il juge calquée sur les péchés des blancs et qu’il accuse de soumettre la communauté noire à un nouvel esclavage, celui de la culture matérielle capitaliste. L’album Donda, sorti en 2021, cherchait à mettre en forme cette lutte en tendant vers le minimalisme : une pochette d’album noire, pas de sortie en support physique, et ce fameux masque qui doit altérer définitivement l’image publique de Kanye. Sans doute Donda 2, que le rappeur a récemment annoncé préparer, sera-t-il encore plus radical dans cette voie.

No more promos, no more photos

No more logos, no more chokeholds

L’échelle, les cercles concentriques, la tour à degrés sont autant de traductions visuelles de sa pensée de la rédemption, qui se fonde sur l’idée qu’il a lui-même commis, et commet encore, les péchés les plus graves (l’orgueil, la luxure, l’avidité, la méchanceté) – ce qui fait de lui le plus humble des pécheurs devant Dieu (« I can feel your pain now, I done bled my vein out« ). Le mythe personnel qu’il a créé depuis son accident de voiture est jalonné d’étapes, que l’on peut voir incarnées dans chacun de ses albums successifs, et qui l’ont mené, aujourd’hui, à une incroyable clairvoyance. Que cette clairvoyance soit esthétique ou mystique, je laisse à mes lecteurs la liberté d’en juger par eux-mêmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :